Évènements de la semaine de la femme

Dans le cadre de la 33ème  Journée Internationale de la Femme (08 mars 2018) ; la MUFFA  Cameroun a été très active :

1er mars 2018 :  Invitation au Forum des Agents d’Accueil  avec Manipulation des Fonds  ( AAMF)  de Afriland First Bank

Cet évènement a drainé beaucoup de monde parmi lesquels, le top management de la banque et  Docteur  Paul  K.  Fokam,  PCA de First Group et Parrain International des  structures du modèle MC² qui  avait honoré de sa présence, la cérémonie.

Le thème du Forum, présenté  par Suzy NKABKOB, est  « Comment concilier travail et vie familiale ? ». Globalement ce brillant exposé a insisté sur le nécessaire équilibrage afin de ne jamais prendre le prétexte de la surcharge de travail et l’ambition de faire carrière pour négliger sa famille.  Elle conclut que la conciliation de la profession et de la famille passe par  l’organisation, la discipline, la rigueur, la simplicité, la qualification et la sagesse. Elle poursuit qu’il est possible d’avoir peu de temps physique à la maison et exercer ce temps dans l’esprit de ses enfants, de son époux  et de sa famille ;  ce qui s’acquiert au prix d’efforts et de sacrifices.  Elle termine par un clin d’oeil à la hiérarchie qui devrait réfléchir sur les possibilités d’allègement ou de compensation des sacrifices consentis par ces braves ladies qui sont la vitrine et le maillon fort de la pérennité de la banque.

A la fin de cette  brillante communication, la parole est donnée au DG de MUFFA Cameroun pour parler de son expérience personnelle.

A l’entame de son propos, le DG  revenant    sur un des conseils de la communicatrice, à savoir donner son salaire à son époux,  a tenu à  préciser que c’est le prix à payer pour avoir la paix ; ce qui a provoqué une salve d’applaudissements des femmes et l’hilarité des hommes. Le DG poursuit sur les nombreuses destinations de l’argent de la femme, réparti entre son ménage, sa famille et sa belle-famille    ( le mari   s’occupe d’ordinaire, en priorité de la belle-famille ). C’est ici que l’adhésion à la MUFFA peut apporter des solutions idoines  à la satisfaction de ces multiples sollicitations.

Des nombreuses interventions qui s’en sont suivi, celle de Dr Fokam a  retenu  plus d’attention :   trois questions posées comme une des pistes  de réflexion, à savoir : Qu’adviendrait-il si les femmes ne réussissent pas à concilier leur vie privée et leur vie professionnelle ?  Que deviendraient les enfants ? Si je n’arrive pas, mon mari va-t-il continuer à m’aimer ?

La phase MUFFA s’est achevée par un jeu de questions/réponses avec des enveloppes  aux plus  méritantes  remises par l’UM de Buea ( TOHORE  Pascal ).

06 Mars 2018 :  les First Ladies de Afriland First Bank

Dans le cadre de la journée de la femme sur le thème « féminités tant qu’il le faudra », les First Ladies de Afriland First Bank ont décidé d’organier une conférence-débat pour l’animation de la célébration de la femme.

A la suite du Forum des AAMF, un ensemble de pistes de réflexion avait été ouvert qu’il était intéressant de s’y  pencher.

Autour d’un diner débat sur le thème «  succès professionnel et Vie familiale équilibrée », on a saisi l’occasion pour apporter des réponses à l’interpellation de Dr Fokam du 1er mars 2018  par quatre panélistes :  Dr SAP Suzanne ( Pédiatre Endocrinologue ), Alice TCHEPANNOU  ( DG MUFFA Cameroun ),  Madame WANDJI ( Economie Sociale et Présidente de  ONG    )  et  Marie Florence  HOND   ( PLEG, Entrepreneure ).  Deux Modérateurs :   Cécile  MOWA  et Carole HADI de Afriland First Bank.

Madame WANDJI a fait un bref exposé sur la thématique d’où il ressort l’importance de l’emploi du temps, le découpage du temps de la femme en  temps professionnel ( qui  occupe l’essentiel du temps ),  parental,   conjugal,  familial et personnel.  Ce dernier  temps  occupe une portion congrue mais est indispensable à son épanouissement.  D’où le conseil que chaque femme doit s’aménager un temps  à elle, loin des préoccupations quotidiennes.

Dans la même lancée, le DG de MUFFA  Cameroun  déclare que bien que la journée de la femme soit très chargée, elle réussit à s’en sortir grâce à une bonne organisation.  Répondant aux questions posées par Dr FOKAM, elle  rappelle  la complémentarité du couple et le partage équitable des tâches  entre toutes les parties  prenantes à savoir : papa, maman et  les enfants qu’on gagne à autonomiser le plus tôt possible. Enfin, un élément déstabilisateur est la dispersion  ( profession,  famille et  activités sociales ).

Marie Florence HOND insiste sur l’importance du temps personnel, occasion pour la femme  de  penser à elle et se prendre en charge pour continuer à plaire à son époux.

Plusieurs réactions d l’assistance dont on a retenu quelques unes :

  • Quid  des  mères célibataires ?
  • Comment gérer un mari paresseux ?
  • Que penser du « macronisme » qui gagne du terrain ?

A la 1ère question, il a été répondu que la mère célibataire est doublement interpelée car elle assume seule la gestion de son foyer.

Avant de répondre à la 2ème question, on a demandé des précisions sur l’adjectif : est –ce  un mari qui se contente de son salaire et se ménage… ?, ce à  quoi on a répondu qu’il faut éviter de changer la nature de son conjoint,  l’accepter tel  car in regorge certainement de nombreuses autres  qualités.

La 3ème question a eu des réponses divergentes  selon les générations. Tandis que les autres panélistes mettaient en avant l’amour pour cautionner une telle union, le DG de MUFFA Cameroun verrait d’un  mauvais oeil une telle union,  en appui à sa position, le  feuilleton  Terra Nostra qui passe actuellement sur Novelas TV ) :  la femme  qui se risque à épouser un homme plus jeune,   paie  généralement très cher cette jeunesse, car éternelle servante ; tandis que dans le cas contraire, elle est éternellement choyée par son vieux époux.

8 mars 2018 : Journée de la femme à MUFFA Cameroun

Des festivités dans tous les guichets :  participation au défilé à Buea ; des rafraîchissements ailleurs. Nkomkana a saisi cette occasion pour fêter son 20ème anniversaire ( 02 mars 1998 ). Global Gaz a fait une démonstration de son projet et séance tenante, des mutualistes se sont inscrit pour bénéficier du programme. On  s’est ensuite bien éclaté.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.