Les impacts concrets de la microfinance sur les femmes

A son actif, plus de 10 000 femmes réconciliées avec le système bancaire, plus de 9,2 milliards FCFA injectés dans l’économie, plus d’un millier d’emplois créés, etc. Notre impact se mesure sur des critères à la fois quantitatifs que qualitatifs dont voici les plus les plus importants.

La féminisation de la pauvreté

Les femmes constituent la couche la plus importante des populations défavorisées, tant en ce qui concerne leur nombre et que de par les assistances. Elles représentent plus des ¾ des clients de la microfinance et la majorité des programmes dans le monde leur sont destinés en priorité : on parle de la féminisation de la microfinance, conséquence de la féminisation de la pauvreté.

Cette place reconnue aux femmes explique qu’elles soient les bénéficiaires privilégiées des services de développement, mais aussi parce qu’elles sont les principales actrices de la construction de la capacité humaine au sein de leurs familles et de leurs communautés. D’où leur important rôle dans le processus de développement.

La microfinance au service du développement économique et social

C’est dire que, quand on parle d’impact social, on indexe en priorité l’amélioration des conditions de vies des femmes (victimes des injustices et inégalités socio-économiques), traduisant les répercussions immédiates de leur prise en charge par la microfinance. Dans ce cadre, le modèle MC² en est une parfaite illustration. Il est en train de gagner son pari social, à savoir aider les pauvres à sortir de leur condition de précarité pour connaître un mieux-être.

L’urbanisation de la pauvreté a justifié la création dès le départ du mouvement des MC² (Mutuelles Communautaires de Croissance), de la variante féminine, la MUFFA Cameroun (Mutuelle Financière des Femmes Africaines) qui, grâce à son succès, s’exporte déjà hors des frontières camerounaises, notamment en Guinée Conakry.

L’impact concret de MUFFA Cameroun

Malgré des subventions limitées, l’impact des actions de la MUFFA est réel et perceptible à travers les nombreuses femmes pauvres qui connaissent aujourd’hui une ascension sociale et une nette amélioration de leurs conditions de vie. Cet impact peut davantage s’apprécier à travers entre autres :

Des femmes qui ont accès aux services financiers

Nous contribuons à :

  • La bancarisation des femmes : près de 15 000 femmes réconciliées avec le système bancaire grâce à la MUFFA
  • La participation dans l’économie nationale : plus de 900 millions de FCFA injectés chaque année dans l’économie
  • Le poids des micro crédits dans le portefeuille de crédit :  près de 60 % des prêts sont du montant inférieur ou égal à 500 000 FCFA. 

IMG_1854-001

Des micro crédits auxquels toute la famille profite

Les petits crédits que nous octroyons à nos membres font leur petit bout de chemin. Ils aident les femmes à améliorer durablement le bien-être de leur famille et à offrir à leur offrir de meilleures perspectives d’avenir à travers :

  • La scolarisation des enfants des membres ;
  • L’accès aux loisirs et aux soins de santé grâce aux surplus générés par leur activité économique

IMG_0422-001

Des micro crédits avec des impacts macro

Enfin, le soutien de l’entrepreunariat féminin aide aussi à améliorer durablement le bien-être de communautés et participe à la création de richesses collectives grâce à :

  • le financement de l’économie nationale (plus de 9,2 milliards Fcfa déjà injectés dans l’économie depuis l’ouverture) ;
  • la création et la préservation de plus d’un millier d’emplois directs et indirects, dans le secteur informel en même temps que la contribution à la formalisation des entreprises des membres, grâce à l’offre des services non financiers suite au partenariat avec PlaNet Finance ;
  • une meilleure compréhension des problèmes des femmes, aux rangs desquels, la  scolarisation de tous les enfants, dont les jeunes filles ;
  • une base des données pour la recherche (des études faites par des personnes indépendantes ont démontré que la MUFFA a un impact significatif sur les conditions de vie des femmes très défavorisées) ;
  • De nombreuses opportunités d’affaires entre les membres ;
  • La contribution à l’intégration sociale et nationale : la MUFFA met ensemble des femmes d’origines ethnique, sociale et professionnelle différentes.

Ainsi, la MUFFA a pu démontrer qu’en donnant à la femme des moyens, même les plus faibles possibles, elle arrive à changer sa condition de vie et celle de sa famille



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.